La signature électronique dans le milieu de l’administration

La signature électronique, on en a beaucoup parlé, certains en ont fait l’expérience. Dans le même, il y a une certaine catégorie de personnes qui n’en savent rien. En effet, c’est une pratique qui est devenue monnaie courante dans plusieurs secteurs d’activité et surtout dans l’administration. Cependant, sa mise en œuvre peinait à prendre son envol du point de vue financier, juridique et aussi au niveau de la technique d’usage.

Une signature électronique c’est quoi ?

De façon simple, on pourrait définir la signature électronique comme une suite de chiffres en complément à des données, toutes liées à l’auteur de la signature d’un document. Généralement, ce sont des chiffres presque pas visibles sur le document envoyé. Celles-ci y sont rattachées comme un certificat crypté.

Vous pouvez aussi la retrouver dans sa forme manuscrite numérique scannée ou conçue par un logiciel réservé à cette tâche. Par ailleurs, on arrive à scinder les signatures électroniques en 3 catégories bien distinctes. Cette catégorisation va de la signature électronique la plus simple à celle qui est la plus complexe. Dans le jargon, on parle de signature électronique qualifiée.

Entre autres, si vous avez besoin d’un devis pour la réalisation d’une signature électronique pour vos activités financières, adressez-vous à des experts comme Universign. Pour l’heure, ce qu’il faut noter, c’est le degré de qualité qu’il existe entre les différents formats de signature électronique disponible. C’est d’ailleurs, ce qui les démarque les uns des autres.

Pourquoi choisir la signature électronique dans l’administration ?

En réalité, Universign est une référence en matière de conception de signature électronique. De ce fait, pour tous vos services d’achat n’hésitez pas. Mais avant que vous passiez votre commande, il est important de savoir ce qu’une signature électronique peut vous apporter.

Le mécanisme technologique utilisé dans la signature électronique constitue un très gros avantage pour l’administration. Elle épargne aux travailleurs la corvée que constitue la signature manuelle des documents administratifs. Très simplement, tous les documents sont signés numériquement sans que vous n’ayez pas à procéder à leur impression.

De cette façon, vous n’aurez plus à faire de l’archivage ou à conserver un quelconque document papier. Tout est transmis par ordinateur et ensuite conservé dans les bases de données de l’administration. En gros, cela apporte une grosse aide en ce qui concerne la productivité de l’administration en contribuant à l’accélération des tâches quotidiennes.

En une seule fois, vous pouvez faire passer vos documents par 4 processus différents à savoir : l’envoi, le transfert, l’utilisation et le stockage. Dans une collaboration, chacune des parties obtient un énorme gain de temps et se fait des bénéfices pécuniaires en passant. Peu importe votre statut, société ou banque, la signature vous permettra de faire des économies sur le consommable d’impression (encre, papier). Vous pourrez aussi dans la foulée épargner les frais d’envoi postal.

La signature électronique permet-elle de garantir l’authenticité et la sécurité des documents ?

Une signature électronique revêt un caractère sécuritaire qui est soigneusement protégé et conservé par les entreprises. Selon les polémiques menées autour du sujet, il s’avère pour beaucoup que la signature électronique est rapidement falsifiable.

Cela n’est en réalité pas véridique, parce qu’un document portant une telle mention est très complexe à intercepter par des personnes lambda. Il faut tout un processus de vérification et d’authentification pour avoir accès à un tel document.

D’un autre côté, il est à souligner que les documents électroniques portent une marque. Une marque qui permet de déterminer les personnes qui ont pu accéder à celui-ci. Vous pouvez en déduire que la sécurité est garantie en matière de sécurité électronique.

Signature électronique : l’outil du futur ?

Cette nouvelle technologie est vue comme le futur de l’administration des sociétés. Les plus grands consommateurs du procédé sont les banques. Elles en font usage dans le traitement à travers plusieurs opérations qu’elles effectuent au quotidien. Les normes légales en la matière sont déjà prévues depuis plusieurs années. Cela implique que ce mode est légalement couvert et protégé contre de possibles contentieux ou litiges allant dans ce sens.

Somme toute, la signature électronique est très avantageuse en comparaison à la signature manuelle. En optant pour cette méthode, vous pourrez aider vos activités administratives à progresser à grands pas.

 

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *